Retour à la liste des blogs

Insider, 5 Conseils pour... /

5 conseils pour... promouvoir l'innovation dans vos équipes

Charlène Thouard
Cofounder & CEO

Toutes les trois semaines, nous vous proposons de découvrir quelques astuces simples à mettre en place pour garder vos équipes motivées 💪

 

Cette semaine, quelques conseils pour faire grandir la soif d’innovation de vos équipes.

 

campaign-creators-huSZMy_MDkk-unsplash

Photo by Campaign Creators on Unsplash

 

Notre société n’a jamais été aussi rapide. Nous voulons tout. Tout de suite. Nous sommes habitués à des changements majeurs… et nous lassons des solutions les plus classiques. Qu’elle en soit la cause ou la conséquence, elle en est en tout cas très fortement responsable : l’innovation.

 

Les entreprises doivent ainsi s’adapter. Qu’elles soient startups ou déjà bien établies, les entreprises l’ont compris et ont placé l’innovation au coeur de leurs enjeux de développement. Pour certaines, l’innovation est déjà une composante majeure de leur identité, et leur enjeu est de maintenir leur culture en s’assurant que toutes les équipes en soient imprégnées. Pour d’autres, l’innovation apporte avec elle un défi, parce qu’elles doivent se ré-inventer pour que l’esprit novateur qu’elles essaient d’insuffler ne soit pas que des mots. Toutes doivent en tout cas redoubler de créativité pour s’assurer de la soif d’innovation de leurs équipes.

 

Que vous soyez manager, directeur ou entrepreneur, voici nos cinq conseils à déployer très facilement dans vos équipes pour vous aider.

 

 

#1 Semer le doute 😱

 

Quelle que soit sa spécialisation, confronter son équipe à l’expérience clients ou utilisateurs de votre entreprise pour lui faire prendre conscience des embûches à abattre… ou de l’urgence de faire bouger les lignes. Lui montrer la complexité d’un outil en place, ou la lenteur d’un processus pratiqué suscitera également un élan d’innovation.

 

Très concrètement, en fonction de votre situation :

  • Organiser un atelier pour bousculer les lignes

Vous êtes une entreprise indéniablement innovante et souhaitez cultiver ou raviver cet état d’esprit pour ne pas vous reposer sur vos lauriers :

  1. Identifier le ou les points de friction que vous souhaiteriez remodeler. Ces derniers peuvent avoir trait à vos clients ou utilisateurs finaux (quelle que soit son équipe, chaque collaborateur doit se sentir responsable de la solution apportée par son entreprise), à des façons de collaborer inter-équipes (analyse d’une mission transverse ou de missions à passation)... ou à des outils et processus internes à votre équipe.
  2. Inviter les collaborateurs (de votre équipe ou au-delà de celle-ci) à venir participer à un atelier découverte qui risque de changer leur façon de voir leur entreprise. Jouer un maximum sur le côté ludique de l’atelier, l’idée est de créer un buzz en vous appuyant sur le ton de la dérision pour décider le plus possible de volontaires.
  3. Pendant l’atelier, inviter les collaborateurs à vivre pleinement le parcours que vous souhaitez améliorer : qu’ils aillent dans l’un de vos magasins par petits groupes si vous êtes un distributeur, qu’ils créent un compte sur votre plateforme si vous êtes un logiciel, qu’ils simulent la passation ou le traitement d’un ticket si vous souhaitez mettre en question des processus internes. L’atelier aura d’autant plus d’impact que vous aurez contextualisé un maximum leur expérience (“vous cherchez des couches pour bébé”, “vous arrivez sur la plateforme par obligation mais n’avez aucune envie d’utiliser un énième outil…”).

 

Vous êtes une entreprise bien établie, mais avez conscience que d’autres acteurs ont une approche plus innovante sur votre secteur :

  1. Identifier les principaux points d’amélioration de votre entreprise, ainsi que les meilleurs exemples d’autres entreprises en la matière (par exemple : vous avez conscience que la première connection à votre logiciel est terrible, trouvez quelques logiciels qui gèrent parfaitement leur onboarding).
  2. Inviter les collaborateurs à venir participer à votre atelier découverte - encore une fois, misez sur le côté décalé et ludique de ce dernier.
  3. Pendant l’atelier, demander aux collaborateurs d’effectuer le parcours que vous jugez novateur (envoyez les collaborateurs dans un magasin connu pour son accueil de qualité, laissez-les s’inscrire à des versions tests de logiciels, ou laissez-les parcourir les outils ou descriptions de processus propres à d’autres entreprises).
  4. Demander aux participants de reproduire l’expérience… cette fois-ci au travers de votre propre parcours.

Pour terminer :

  • Inviter les collaborateurs à noter tous les points d’amélioration identifiés et à les rassembler en thématiques qu’ils puissent continuer de traiter par la suite.
  • Penser à retranscrire cette expérience pour en faire profiter un maximum ! Films, photos, enregistrement des impressions à chaud, ou newsletter interne… le sentiment d’urgence à l’innovation sera contagieux !

 

#2 S’appuyer sur le collectif 💪

 

La créativité se nourrit de la créativité. Créer des situations où les collaborateurs peuvent partager leurs idées, rebondir sur les suggestions de leurs collègues et réfléchir ensemble est une façon simple mais pourtant toujours aussi efficace de faire fleurir les initiatives les plus innovantes.

 

Très concrètement, quelques suggestions :

  • Organiser des ateliers de brainstorming à thème. Pour que ces derniers soient efficaces, faites l’effort de le travailler un minimum (structurez les points à aborder en amont, listez quelques exemples pour aider à délier les langues, cherchez quelques inspirations pour stimuler la réflexion). En fonction du nombre de participants, pensez à constituer de petits groupes pour que tout le monde s’implique pleinement et puisse ensuite mettre en commun les idées.
  • Laisser les collaborateurs porteurs d’idée présenter leur projet devant des équipes et invitez ces dernières à poser des questions et partager leurs ressentis pour aller plus loin dans le projet.
  • Mettre à disposition une boîte à idées… à condition de créer un rituel autour et de les revoir régulièrement en équipe.

     

#3 Cultiver sa flexibilité ✌️

Avoir une culture de l’innovation, c’est s’inscrire dans un état d’esprit d’amélioration continue. Le plus grand danger est de laisser s'immiscer une trop grande zone de confort, ou de s’habituer à des lignes qu’on n’a plus l’envie ni le courage de bouger. Pour encourager davantage de gymnastique de l’esprit, une étape clé est de l’habituer à un maximum de flexibilité.

 

Très concrètement, quelques suggestions :

  • Proposer aux collaborateurs de passer une demie-journée dans une autre équipe pour s’inspirer d’autres façons de travailler. Pas besoin d’envoyer le collaborateur dans une équipe d’une même spécialité : la seule chose qui importe c’est que le collaborateur soit volontaire et son collègue ouvert à partager son quotidien. Même en ne partageant pas du tout la même sphère de responsabilité, voir comment d’autres équipes fonctionnent ou se faire questionner sur ses façons de travailler permet de rester attentif aux améliorations possibles.
  • Changer régulièrement d’organisation, de processus ou d’outil internes. Cela peut paraître trivial, mais confronter les collaborateurs à ce type de nouveautés et les inviter à participer à l’implémentation de ces dernières est une façon de nourrir leur inspiration et de conserver une certaine agilité.
  • Accorder un minimum de flexibilité au collaborateur sur ses conditions de travail en elles-mêmes est également une façon indirecte de l’habituer au changement. Laisser au collaborateur la possibilité de travailler à distance, dans un autre de vos bureaux ou dans un espace de co-working de temps à autre est une façon finalement simple de casser sa routine quotidienne.

 

 

#4 Octroyer du temps 👌

La créativité et la soif d’innovation est un muscle, et comme tout muscle, celui-ci sera d’autant plus affûté qu’il est régulièrement sollicité ou travaillé. Pour permettre aux équipes de développer leur esprit novateur, l’une des conditions absolument nécessaire est de leur accorder du temps à dédier spécifiquement à la prise d’initiative ou quête d’inspiration.

 

Très concrètement, quelques suggestions :

  • Accorder une demie-journée ou une journée à intervalles réguliers au collaborateur pour qu’il puisse travailler sur n’importe quel projet (personnel) secondaire. Initiative Google presque devenue culte, celle-ci permet aux collaborateurs de tester de nouvelles idées ou d’explorer simplement un champ de possibilités.
  • Permettre aux collaborateurs de consacrer une demie-journée de leur temps de travail à une association. Cette initiative, tout aussi exploratoire, permettra au collaborateur de découvrir d’autres univers et de stimuler son envie de bouger les lignes qui ne pourra qu’être bénéfique.
  • Encourager les collaborateurs à tisser des liens avec des homologues travaillant dans d’autres entreprises. Encourager qu’ils puissent organiser des déjeuners et cafés, qu’ils puissent participer à des événements sur leur temps de travail est une façon de valoriser leur ouverture et quête d’innovation.

 

 

#5 Valoriser les initiatives… et les échecs ✍️ 

Toutes les initiatives que vous pourrez déployer n’auront qu’un infime impact si vous ne veillez pas en parallèle à avoir une culture qui valorise l’innovation. Cela implique :

  • De savoir récompenser les prises d’initiative
  • De conserver un état d’esprit critique cherchant à toujours faire mieux
  • De savoir valoriser les échecs pour lever toute appréhension à l’innovation

 

Très concrètement, quelques suggestions :

  • Organiser un concours à thème avec un prix ou une récompense à la clé
  • Savoir mettre en avant les collaborateurs et équipes qui ont été à l’initiative de nouvelles idées : en leur accordant une récompense tangible (un jour de congé supplémentaire, une prime, un apéro d’équipe…?) ou en leur ouvrant de nouvelles opportunités pour se développer
  • Inciter vos équipes à toujours commenter les présentations ou travaux de leurs collègues (les vôtres les premières) : cette prise la parole leur donnera le réflexe de chercher toujours les points d’amélioration
  • En cas d’échec, demander aux collaborateurs concernés de rédiger des “post-mortem”, une note ou présentation revenant sur ce que l’expérience a permis d’apprendre, les raisons possibles du manque de succès et les éléments clés à garder en tête lors des prochaines tentatives. Partager ces post-mortem en valorisant l’initiative permettra de donner plus de légèreté aux potentiels échecs
  • Faire vraiment l’effort de ne jamais prendre de haut une idée ni la casser

 

 

Un dernier conseil : faites le maximum pour déployer les idées novatrices qui vont pouvoir émerger. Ne voir aucun projet aboutir aura un effet décourageant pour les collaborateurs. Au contraire, la plus grande satisfaction pour vos équipes sera de voir l’impact de leurs initiatives et il n’y aura pas meilleure publicité pour que d’autres collaborateurs suivent ce modèle.


 

Envie d’autres conseils pour faire grandir vos équipes ? Accédez à notre précédent volet :

5 conseils pour booster la confiance de vos équipes

 

De nouveaux conseils bientôt - stay tuned 🤠