Retour à la liste des blogs

blog /

Les conflits au travail : comment éviter ce poison ?

Introduction

Qui n’a jamais vécu de conflit au travail ? Si vous avez été épargné, vous avez de la chance car le conflit est la première source de souffrance au travail au même titre que l’épuisement professionnel. 

Mais vous vous demandez surement ce qu’est exactement un “conflit au travail” ! Tout d’abord il faut savoir que le conflit est une opposition entre deux ou plusieurs personnes qui se heurtent à des idées ou à des opinions divergentes et où les attentes des unes sont souvent en opposition avec les attentes des autres. Aussi, dans cet article, on se focalise sur les conflits qui prennent place sur le lieu de travail, entre collègues.


De nos jours, une bonne atmosphère au travail est indispensable pour
fidéliser ses employés et assurer leur productivité. De ce fait, il est important pour les entreprises de faire en sorte que les collaborateurs aient une bonne entente. Mais nous sommes humains Il est donc normal et facile aujourd’hui de se laisser prendre dans des conflits maladroits à cause d’une incompréhension. Ces conflits altèrent le travail des équipes et instaurent une ambiance pesante dans les bureaux. 

 

La question qui se pose est donc : comment appréhender et apaiser les conflits au sein de ses équipes ?

 

icons8-team-r-enAOPw8Rs-unsplash

 

 

Des conflits souvent issus d'incompréhensions...

 

Dans les entreprises, on peut rencontrer des personnes venant de différents horizons. En effet, nous vivons dans une ère de globalisation et cela se ressent dans tous les aspects du quotidien, y compris dans le monde du travail. Cette diversité permet aux entreprises d’innover, de s’étendre aux marchés extérieurs et d’apporter un nouveau regard sur leur activité. Cependant, cela laisse une porte ouverte aux conflits dûs aux différences culturelles et à de potentielles difficultés pour communiquer.

 

Quand on parle de conflit au travail, la cause principale est souvent issue d’un simple malentendu. En effet, ces malentendus peuvent découler de différences culturelles, de différences de valeurs/principes, de différences d’éducation ou bien même d’une différence de personnalité. Ils sont souvent liés à un manque de communication, qui crée inévitablement des tensions au sein des équipes. Régler un malentendu entre amis ce n’est pas si compliqué. Mais lorsqu’il s’agit de ses collègues de travail, la tâche est plus ardue car tout de suite plus politique.

 

Aussi, ces conflits peuvent être engendrés par une perception d'iniquité entre les pairs. Si un collaborateur ressent une différence de traitement ou si, pour quelconque raison, il a le sentiment que son manager ne lui accorde pas la même attention qu’à ses collègues, cela est susceptible de créer un climat hostile au sein de l’équipe. En effet, cela peut déclencher de l’envie, laisser s’immiscer une compétition malsaine dans laquelle chacun essaie de se positionner pour attirer les faveurs du manager.



paula-may-_DocR2F7HIs-unsplash

 

… Qui sont lourdes de conséquences...

 

Quelle que soit la cause du conflit, les conséquences restent les mêmes. Suite à un conflit, un climat de tension s’installera inévitablement au sein de l’équipe. Les collaborateurs concernés auront un sentiment de rancune et de malaise lorsqu’ils se croiseront et peuvent refuser de coopérer dans le futur si la situation ne se règle pas. Ce refus de coopération peut aussi se produire avec le manager si celui-ci n’a pas bien géré le conflit ou s’il en est l’un des protagonistes. Suite à cela, les collaborateurs se sentiront démotivés.

 

Aussi, si les collaborateurs refusent de coopérer, les performances se verront inévitablement altérées. De plus, ces souffrances psychologiques créées par les conflits peuvent se répercuter sur le physique des collaborateurs et les amener à démissionner

 

Finalement, si le conflit n’est pas pris en mains assez rapidement et qu’on le laisse s’envenimer, le ressentiment de certains collaborateurs peut se voir transformer et décupler pour laisser place au harcèlement moral envers les collègues concernés. S’il y a des plaintes, cela affecte considérablement la marque employeur de l’entreprise ainsi que son économie et sa performance.


tom-pumford-T5lmpSYxnSU-unsplash

 

Un seul remède : la communication !

 

Quand le conflit s’est installé, il faut le gérer au plus vite. En effet, cela doit devenir une priorité pour faire en sorte de régler le problème sans qu’il ne s’envenime.

 

Après avoir identifié les causes du conflit, la première étape est de crever l’abcès au plus vite. Le manager a un rôle clé, et doit jouer le rôle de facilitateur s’il n’est pas lui-même impliqué dans le conflit, dans le cas contraire il se doit de prendre du recul sur la situation et se remettre en question si nécessaire. Ainsi, la communication sera ouverte entre les parties, ce qui est un pas important vers la résolution du conflit. En effet, lorsqu’une communication saine est mise en place, le plus gros du travail est fait. 

 

Aussi, si communiquer directement avec les parties prenantes ne suffit pas pour quelconque raison, il semble important d’être transparent avec le reste de l’équipe et de leur exposer la situation pour éviter que les tensions ne les atteignent et dérangent pas dans leur travail. 


akson-1K8pIbIrhkQ-unsplash

La communication et le sens de l’observation sont des éléments clés afin d’appréhender et de régler les conflits au travail. En effet, si les premières tensions sont détectées assez tôt, la solution la plus efficace est d'installer un climat de communication sain. Et pour ça, pas de surprise, le secret est de communiquer, communiquer, communiquer... toujours dans le plus grand des respects !

 

5 conseils pour booster la confiance de vos équipes