Retour à la liste des blogs

blog, article /

Faut-il encourager les sorties entre collègues ?

Mêler vie privée et vie professionnelle n’a jamais fait bon ménage. C’est ce qui est intégré dans nos pratiques. En effet, il est préconisé de laisser ses problèmes personnels en dehors du bureau/ lieu de travail pour éviter que cela n’empiète sur la productivité et la qualité du travail fourni.

Cette logique paraît, a priori, tout à fait normale, cependant représente t-elle vraiment un atout pour les collaborateurs ? De nos jours, les employés veulent se sentir plus engagés et sont friands de flexibilité, tandis que les entreprises sont plus ouvertes à intégrer la sphère privée afin d’améliorer l’expérience collaborateur. C’est pour cela que le mur entre privé et professionnel se fissure au fil des années. Cela se ressent tout particulièrement avec l’apparition du télétravail et l’intérêt de plus en plus prononcé des entreprises pour le bien-être de leurs employés.

 

La ligne qui sépare le monde professionnel et personnel s’efface petit à petit aussi au niveau des relations entretenues entre collègues. Notamment avec les activités de teambuilding, qui ont pour but de booster et d’unir les équipes. Cependant, certains collaborateurs restent réticents aux activités hors bureaux avec leurs collègues.

 

Au cours de cet article nous allons évoquer les différents enjeux des sorties entre collaborateurs au travers du prisme des 5 langages de la reconnaissance.

 

perry-grone-lbLgFFlADrY-unsplash

 

 

Une tendance accentuée par les Millenials...

 

De nos jours, les employés souhaitent être engagés dans l’entreprise, ils veulent sentir que leur travail participe à la réussite de l’entreprise. Ce changement vient du fait que les millennials se font de plus en plus nombreux dans le monde du travail. Ceux-ci n’ont pas peur de démissionner s’ils ne se sentent pas appréciés ou intégrés. D’ici 2025, les millenials représenteront 75% de la population active dans le monde, d’après l’INSEE. De ce fait, il est important pour les entreprises de comprendre les attentes de cette génération s’ils veulent fidéliser et motiver leurs employés.

 

Les millennials sont moins rigides sur le sujet de l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle. Ils aiment avoir des horaires flexibles, travailler hors du bureau et suivre leurs passions. De plus, ils veulent participer au maximum à la vie de l'entreprise et combler leur besoin d’appartenance, ce qui passe aussi par le fait de créer des liens avec ses collègues à travers des activités de team building mais aussi des repas entre collègues, des apéros d’équipe…

 

Les sorties d’équipes sont ainsi devenues un enjeu majeur pour cette nouvelle génération qui se fait de plus en plus présente dans le monde du travail. 

 

matthieu-joannon-6ciLddToTgM-unsplash



... qui répond plus largement au besoin de reconnaissance...

 

Les 5 langages de la reconnaissance représentent une classification des différents types de reconnaissance auxquels un individu peut être sensible. Nous avons tous un langage primaire et secondaire différents, qui définissent quels gestes nous touchent tout particulièrement quand quelqu’un nous exprime sa reconnaissance. 

 

Pour que les sorties entre collègues deviennent un atout majeur pour les entreprises et pour les collaborateurs il faut bien comprendre le concept des langages de la reconnaissance. En effet, ils sont directement liés à la personnalité de chacun. C’est un facteur à ne pas négliger pour être sur que cela servira de motivation.

 

Il y a 3 types de personnes particulièrement touchées par les sorties entre collègues. En effet, parmi les 5 langages de la reconnaissance, si une personne est plus sensible à un des 3 langages suivant, alors les activités d’équipe leur permettront de se sentir plus reconnus . D’abord, il y a celui des interactions physiques qui valorise énormément les instants partagés avec ses pairs, que ce soit au travers d'activités team building, des team drinks… Il en va de même pour le langage des moments partagés. Même si celui-ci est plus touché par les entretiens 1:1, il apprécie tout de même les sorties en équipe en guise de reconnaissance. Finalement, un collaborateur qui aura pour langage les cadeaux attentionnés sera aussi sensible aux sorties entre collègues, particulièrement si celles-ci sont offertes par l’entreprise.

 

Faire le test : les 5 langages de la reconnaissance

... qu'il ne faut néanmoins pas imposer à tout le monde.

On ne parle pas tous le même langage de la reconnaissance. En effet, nous avons tous une façon d’exprimer et de recevoir de la reconnaissance. Chaque personne est différente et on ne valorise pas tou·te·s les mêmes gestes. 

 

Si nous avons tous un langage primaire et secondaire, nous avons aussi un langage dissident. C’est un langage que l’on va déprécier et s’il est utilisé pour nous montrer de la reconnaissance, cela n’aura pas l’effet escompté. Le langage dissident regroupe les marques d’attention qui ne touchent pas le collaborateur et qui sont susceptibles de le rendre mal à l’aise.

 

Dans le cas présent, on ne peut pas évaluer à l’avance qui sera insensible à ce type de sorties entre collègues. En effet, le langage dissident dépend de la personnalité de chacun et n’est pas forcément associé à notre langage primaire/secondaire.



Conclusion

 

Cette barrière que certains collaborateurs gardent entre la vie privée et la vie professionnelle est souvent liée à un besoin de décrocher du travail. Ils s’imaginent qu’être en contact avec leurs pairs en dehors du bureau est en décalage avec leur besoin de décrocher.

 

Les sorties d’équipe permettent aux employés d’apprendre à se connaître plus personnellement et favorisent le travail d’équipe. Et ce, tout particulièrement quand les collaborateurs concernés travaillent en équipe.

 

De plus, comme évoqué précédemment cela peut aider à répondre au besoin d’appartenance des collaborateurs et servir de levier d’engagement et de motivation. Ces facteurs montrent pourquoi les entreprises ont un intérêt à proposer ce genre de sorties.

 

Pour plus d’informations concernant la reconnaissance au travail, les langages de la reconnaissance et le langage dissident, je vous invite à télécharger notre livre blanc ci-dessous. Enfin vous trouverez aussi un lien pour effectuer le test pour connaître votre langage de la reconnaissance.

 

Téléchargez l'ebook "Reconnaissance : Théories bien pratiques"